Navigation Menu+

Bio

Née au Chili en 1974, un an après le Coup d’Etat. À l’âge de 18 ans elle s’installe à Paris.
Son oeuvre fait appel à l’action politique et à la mémoire collective. Elle travaille sur des récits personnels proches de son propre vécu, des histoires qui ont marqué son identité et des récits qui construisent «l’autre histoire », la non-officielle, celle qui se transmet par tradition orale.
Elle réalise divers dispositifs, proches de l’intime, au travers desquels elle invite à la participation active du spectateur.

2015-2016
Diplôme Auteur réalisateur de documentaire. La Fémis. Paris, France.

2007-2009
Diplôme National au Studio National des Arts Contemporains Le Fresnoy, Tourcoing, France.

2004-2006
Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, École Supérieure d’Art Paris-Cergy, France.

2004-2009
Diplôme National d’Arts Plastiques, École Supérieure d’Art de Grenoble, France.

“Travailler sur la mémoire qui nous construit est l’élément central de mon travail. Je le perçois comme une forme de résistance. Je cherche à questionner et à comprendre les mécanismes de l’oubli dans la mémoire collective et je tente de trouver des formes diverses pour la réactiver. La mémoire collective étant la transmission d’expériences de vie, sociales et historiques, partagées par un groupe ou une collectivité, elle se base nécessairement sur l’expérience personnelle, sur l’intimité de la vie de l’individu.

Le fait d’évoquer ainsi la mémoire collective présuppose l’existence d’un principe de cohésion pour rassembler les souvenirs personnels dans un cadre unifié. Ma réflexion est étroitement liée à mon expérience, sous la dictature. Mais mon travail se nourrit aussi des expériences des autres, de leurs témoignages. La richesse du témoignage, c’est qu’il constitue un pont pour la transmission. Il prend racine dans la transmission orale, cette tradition qui avait comme principe de léguer le « vécu » intime d’une personne ou d’un groupe, mais avec l’affect que l’individu peut porter dans son récit.

Le récit autobiographique est une expérience et un événement communicatif, une parole, une gestuelle et une transmission. Il peut être vu comme un moment de réalisation de l’être, et aussi comme un espace de liberté.”

Lorena Zilleruelo